Berlinale dévoile les sélections de génération et rétrospectives – Date limite

Le 71e Festival international du film de Berlin dévoile son programme cette semaine, avec les sections Génération et Rétrospective qui lancent les travaux aujourd’hui.

Un total de 15 films sont sélectionnés dans les deux compétitions Generation axées sur les jeunes – Kplus et 14plus. Parmi les titres choisis, 60% sont dirigés par des réalisatrices. Faites défiler vers le bas pour la liste complète.

Les films viennent de pays comme le Canada, la Chine et la Corée. Il y a huit premières mondiales et six débuts. Les films arrivant d’autres festivals incluent l’animation Cryptozoo, qui était à Sundance et présente Lake Bell et Michael Cera dans sa distribution vocale.

Le programme Rétrospective 2021 se concentrera sur le travail comique de trois actrices – Mae West, Rosalind Russell et Carole Lombard à l’époque où le code de production cinématographique («Hays Code») entrait en vigueur. Il y a 27 films au total, sortis entre 1932 et 1943. Ils sont également listés ci-dessous.

Le nouveau chef du marché du film européen, Dennis Ruh, explique ce à quoi l’industrie peut s’attendre d’une édition 2021 non conventionnelle

Les acheteurs auront la chance de visionner ces films pendant l’EFM virtuel, qui se déroulera du 1er au 5 mars. Des jurys seront également désignés pour décider des récompenses du festival pendant cette période. Nous espérons que le public aura la chance de voir les films dans les cinémas lors d’un événement estival prévu en juin.

Génération Kplus

Haricots
Canada
par Tracey Deer
avec Kiawentiio Tarbell, Rainbow Dickerson, Violah Beauvais, Paulina Alexis

Tout à coup, le racisme devient une cruelle réalité dans la vie de Beans, 12 ans, dont le vrai nom est Tekahentahkhwa. La communauté Mohawk-First Nations à laquelle elle appartient est menacée par les suprémacistes blancs. Beans apprend de précieuses leçons sur la défense de ses droits et de ceux de son peuple, de sa famille ainsi que de quelques nouveaux amis coriaces. Le film est basé sur les souvenirs d’enfance du réalisateur de la crise d’Oka en 1990 au Québec.

Ensilumi (Any Day Now)
Finlande
par Hamy Ramezan
avec Aran – Sina Keshvari, Shahab Hosseini, Shabnam Ghorbani, Kimiya Eskandari
* Première internationale

La demande d’asile de la famille Mehdipour a été rejetée; Ramin (13 ans), sa petite sœur et leurs parents peuvent être expulsés à tout moment par les autorités finlandaises. Malgré leur situation précaire en tant que réfugiés, leur vie quotidienne est riche en rituels familiaux aimants, en humour et – pour l’adolescent Ramin – en découvertes passionnantes tout au long de sa croissance.

Han Nan Xia Ri (Flou d’été)
les gens de la République de Chine
par Han Shuai
avec Gong Beibi, Huang Tian, ​​Zhang Xinyuan, Yan Xingyue
Premier film

Le visage de Guo est voilé d’une délicate couche de nostalgie. Elle doit passer l’été seule à Wuhan avec sa tante, qui vit dans de mauvaises conditions, tandis que sa mère mène une vie éblouissante à Shanghai. Être sur le point de devenir adolescent, un terrible secret, le désir d’amour et de sécurité et la peur d’être abandonné sont les compagnons constants de Guo.

Jong chak yeok (vacances courtes)
République de Corée
par Kwon Min-pyo, Seo Hansol
avec Seol Si-yeon, Bae Yeon-woo, Park So-jung, Han Song-hee
* Première internationale / Premier film

Que recherchez-vous lorsque vous êtes censé prendre une photo de la fin du monde? Ensemble, quatre camarades de classe partent à la découverte des faubourgs inconnus de la grande ville de Séoul, équipés d’une caméra analogique à l’ancienne et d’un film ne contenant que 27 photos. La tâche aiguise leur vision du familier et leur ouvre les yeux sur eux-mêmes et les uns sur les autres.

Derniers jours en mer
Philippines / Taïwan
par Venice Atienza
* Première mondiale / Forme documentaire / Premier film

Le monde de Reyboy est l’océan étincelant, les trésors cachés sur la longue côte, le goût du riz au miel. Le cinéaste accompagne le garçon philippin dans son village de pêcheurs au bord de la mer alors que sa vie est sur le point de changer pour toujours. Un dialogue profond en pensées et en images sur la beauté des petites choses et dire au revoir.

Mission Ulja Funk
Allemagne / Luxembourg / Pologne
par Barbara Kronenberg
avec Romy Lou Janinhoff, Jonas Oeßel, Hildegard Schroedter, Luc Feit
* Première mondiale / Premier film

Ulja (12 ans) est une chercheuse énergique et intelligente qui n’est jamais à court de bonnes paroles. Elle ne veut pas manquer l’arrivée de l’astéroïde qu’elle a découvert. Avec le corbillard de ses parents, sa complice Henk du même âge que le chauffeur et sa grand-mère russo-allemande à l’arrière, un road movie au rythme effréné vers la Biélorussie commence – toujours à la suite des étoiles.

Nelly Rapp – Agent monstre
Suède
par Amanda Adolfsson
avec Matilda Gross, Lily Wahlsteen, Marianne Mörck, Johan Rheborg
* Première internationale

Nelly veut suivre les traces de sa mère, en tant qu’agent monstre. Lorsqu’elle rend visite à son oncle Hannibal, la porte s’ouvre sur un monde parallèle caché plein de fantômes, de monstres et de Frankensteiners. Mais qui devrait réellement être considéré comme un monstre et quel côté Nelly décidera-t-elle de prendre comme agent? Le film est basé sur la série de livres pour enfants suédois à succès de l’auteur Martin Widmark.

Una escuela en Cerro Hueso (Une école à Cerro Hueso)
Argentine
par Betania Cappato
avec Mara Bestelli, Pablo Seijo, Clementina Folmer, Irene Zequin
*Première mondiale

Après de nombreux refus, les parents d’Ema trouvent enfin un endroit sûr pour leur fille qui a été diagnostiquée sur le spectre de l’autisme. Dans la communauté aimante de la nouvelle école primaire de la petite ville sur la rivière, Ema peut silencieusement observer et explorer le monde à son propre rythme. Le film suit doucement les petits pas d’Ema qui évoluent vers des moments magiques.

Génération 14plus

Cryptozoo
Etats-Unis
par Dash Shaw
avec Lake Bell, Michael Cera, Zoe Kazan, Louisa Krause, Angeliki Papoulia
* Première internationale / Animation

Dans un monde fantastique et opulent, les humains se battent pour l’existence de créatures menacées et menaçantes. Dans le style de la bande dessinée underground psychédélique, le cinéaste et dessinateur de bande dessinée Dash Shaw a conçu un voyage sauvage dans lequel la marginalisation, la diversité sociale, la protection des espèces et le pouvoir de l’imagination jouent tous un rôle.

Combattant
République de Corée
par Jéro Yun
avec Lim Seong-mi, Baek Seo-bin, Oh Kwang-rok, Lee Seung-yeon
* Première internationale

En tant que Nord-Coréenne en exil, Jina n’a pas d’autre choix que de se frayer un chemin littéralement. Avec une force douce, elle commence à se rebeller obstinément contre les injustices quotidiennes qu’elle subit en tant qu’extérieur d’un pays peu recommandable. Alors qu’elle s’est habituée à la dureté, des sentiments tels que la tendresse ou la sécurité sont nouveaux pour elle. Son combat personnel sur le chemin de la reconnaissance va bien au-delà du ring de boxe.

De la mer sauvage
Danemark
par Robin Petré
* Première mondiale / Forme documentaire / Premier film

Les conditions météorologiques deviennent de plus en plus extrêmes. Une baleine géante échouée, des phoques avec du plastique dans le corps, des cygnes enduits d’huile et des dauphins qui ont été percutés par des navires – ces patients ont besoin de soins médicaux d’urgence. Le réalisateur dépeint la relation critique entre les humains et les animaux sauvages et les conséquences du changement climatique, dans des images documentaires profondes qui ont plus d’impact que toute explication.

La Mif (La Fam)
Suisse
par Fred Baillif
avec Claudia Grob, Anaïs Uldry, Kassia Da Costa, Joyce Esther Ndayisenga, Charlie Areddy, Amélie Tonsi, Amandine Golay, Sara Tulu
*Première mondiale

Raconté épisodiquement et à la frontière entre le fictif et le documentaire, le film entremêle intimement les histoires de vie de jeunes femmes qui n’ont plus de véritable foyer avec leur propre famille. Ils sont hébergés dans un foyer temporaire pour jeunes, où eux et leurs soignants se lient pour former une nouvelle famille. La Fam est un havre de paix pour les protagonistes blessés qui ne s’épargnent ni eux-mêmes ni les autres.

Ninjababy
Norvège
par Yngvild Sve Flikke
avec Kristine Kujath Thorp, Arthur Berning, Nader Khademi, Tora Dietrichson
*Première mondiale

Un bébé s’est logé inaperçu dans son estomac, et s’il y a une chose que Rakel sait: elle n’en veut pas. La jeune femme avide de vie a une imagination épanouie et passe du temps à illustrer son quotidien. Ainsi, le Ninjababy apparaît comme une figure de bande dessinée qui accompagne Rakel à travers la folie qu’on appelle grandir.

Arrêt-Zemlia
Ukraine
par Kateryna Gornostai
avec Maria Fedorchenko, Arsenii Markov, Yana Isaienko, Oleksandr Ivanov
* Première mondiale / Premier film

Traîner avec des amis, fumer beaucoup, faire tourner des bouteilles et s’embrasser, faire des erreurs, jouer, refuser d’accepter, rêver les yeux ouverts – la vie d’adolescent peut être extrêmement belle et difficile en même temps. À ses débuts, la réalisatrice ukrainienne compose un portrait profondément émouvant et multicouche d’une génération tout en se déplaçant de manière transparente entre le fictif et le documentaire.

Tabija (la forteresse blanche)
Canada / Bosnie-Herzégovine
par Igor Drljača
avec Pavle Čemerikić, Sumeja Dardagan, Jasmin Geljo, Kerim Čutuna
*Première mondiale

Ce qui pourrait être un beau conte de fées pour certains – un garçon rencontre une fille – pourrait aussi être le début d’un film d’horreur pour Faruk. Le jeune homme est écrasé entre le monde sombre de ses cousins ​​criminels à Sarajevo et la découverte de l’amour. Le film visualise et contraste puissamment une dureté et une tendresse vécues et rêvées.

Films dans la rétrospective (par ordre chronologique)

Nuit après nuit, USA 1932, par Archie Mayo
avec George Raft, Constance Cummings, Wynne Gibson, Mae West

Aucun homme à lui, États-Unis 1932, par Wesley Ruggles
avec Clark Gable, Carole Lombard, Dorothy Mackaill, Grant Mitchell

Je ne suis pas un ange, USA 1933, par Wesley Ruggles
avec Mae West, Cary Grant, Gregory Ratoff, Edward Arnold

Elle lui a fait du mal, USA 1933, par Lowell Sherman
avec Mae West, Cary Grant, Owen Moore, Gilbert Roland

Belle des années 90, USA 1934, par Leo McCarey
avec Mae West, Roger Pryor, Johnny Mack Brown, John Miljan

Dame par choix, USA 1934, par David Burton
avec Carole Lombard, May Robson, Roger Pryor, Walter Connolly

XXe siècle, USA 1934, par Howard Hawks
avec John Barrymore, Carole Lombard, Walter Connolly, Roscoe Karns

Aller en ville, USA 1935, par Alexander Hall
avec Mae West, Paul Cavanagh, Gilbert Emery, Marjorie Gateson

Mains sur la table, USA 1935, par Mitchell Leisen
avec Carole Lombard, Fred MacMurray, Ralph Bellamy, Astrid Allwyn

Go West Young Man, USA 1936, par Henry Hathaway
avec Mae West, Warren William, Randolph Scott, Alice Brady

Klondike Annie, USA 1936, par Raoul Walsh
avec Mae West, Victor McLaglen, Philip Reed, Helen Jerome Eddy

Mon homme Godfrey, USA 1936, par Gregory La Cava
avec William Powell, Carole Lombard, Alice Brady, Gail Patrick

Rien de sacré, USA 1937, par William A. Wellmann
avec Carole Lombard, Frederic March, Charles Winniger, Walter Connolly

Vraie confession, USA 1937, par Wesley Ruggles
avec Carole Lombard, Fred MacMurray, John Barrymore, Una Merkel

Chaque jour est un jour férié, USA 1938, par A. Edward Sutherland
avec Mae West, Edmund Lowe, Charles Butterworth, Charles Winninger

Quatre est une foule, USA 1938, par Michael Curtiz
avec Errol Flynn, Olivia de Havilland, Rosalind Russell, Patric Knowles

Les femmes, USA 1939, par George Cukor
avec Norma Shearer, Joan Crawford, Rosalind Russell, Mary Boland

Femme embauchée, États-Unis 1940, par William A. Seiter
avec Rosalind Russell, Brian Aherne, Virginia Bruce, Robert Benchley

Sa fille vendredi, USA 1940, par Howard Hawks
avec Cary Grant, Rosalind Russell, Ralph Bellamy, Gene Lockhart

Ma petite mésange, USA 1940, par Edward F. Cline
avec Mae West, WC Fields, Joseph Calleia, Dick Foran

Conception pour le scandale, USA 1941, par Norman Taurog
avec Rosalind Russell, Walter Pidgeon, Edward Arnold, Lee Bowman

M. et Mme Smith, USA 1941, par Alfred Hitchcock
avec Carole Lombard, Robert Montgomery, Gene Raymond, Jack Carson

Cette chose appelée l’amour, USA 1941, par Alexander Hall
avec Rosalind Russell, Melvyn Douglas, Binnie Barnes, Allyn Joslyn

Ma sœur Eileen, USA 1942, par Alexander Hall
avec Rosalind Russell, Brian Aherne, Janet Blair, George Tobias

Prends une lettre, chérie, USA 1942, par Mitchell Leisen
avec Rosalind Russell, Fred MacMurray, Macdonald Carey, Constance Moore

Être ou ne pas être, USA 1942, par Ernst Lubitsch
avec Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack, Felix Bressart

Quelle femme!, USA 1943, par Irving Cummings
avec Rosalind Russell, Brian Aherne, Willard Parker, Alan Dinehart

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: